Vous êtes ici

Un camp de lecture pour aider les élèves en difficultés dans la région de Québec

Afin de les aider à bien démarrer leur année scolaire, l’été dernier, une quarantaine d’élèves en difficulté ont fréquenté un camp de jour en lecture, dont les activités se déroulaient dans les bibliothèque Gabrielle-Roy et Félix-Leclerc, une première dans la région de Québec.

Ce projet de la Commission scolaire de la Capitale a offert à ces élèves différentes activités, encadrées par deux enseignantes, à raison de deux journées par semaine pour une période de sept semaines.

Les intervenants des écoles primaires ont ciblé des jeunes ayant terminé leur première année scolaire. L’objectif des activités est de leur faire développer le plaisir de lire et de jouer avec les mots, notamment parce que les élèves ayant des difficultés à lire sont plus à risque de redoubler et d’abandonner.

Annie Pelletier, conseillère pédagogique, est à l’origine du projet et elle s’est inspirée d’une initiative semblable mise en place dans une école primaire de Bedford, en Estrie. Elle voulait toutefois offrir ces activités dans un contexte différent que celui de l’école. 

« Je voulais vraiment qu’on insiste sur la notion de plaisir. On a des activités pédagogiques qu’on "déguise" pour que les enfants ne se rendent pas compte qu’ils apprennent en jouant », explique Annie Pelletier.

Source